lundi 23 janvier 2017

Pleurer d'amour ...


Pleurer d'amour ... je crois que c'est vraiment un sentiment maternel !







Regarder son tout petit, et sentir les larmes couler toutes seules, des larmes d'amour, de cet amour si fou, si profond, inconditionnel, permanent ...


Un amour qui nous transcende, nous submerge !


Alors à ceux qui pensent qu'il ne faut pas porter trop, câliner trop, bercer trop ... Peut on aimer trop ?
N'est il pas naturel de vouloir être pris dans les bras quand on à peur, quand on se sent seul ?


Un petit être qui viens d'un lieu où tout est béatitude, il ne ressent ni la soif, ni la faim, ni le froid ... Baigné de douceur extatique il naît en ce monde et expérimente la peur, la solitude, la faim, le froid, la douleur ... N'est ce pas le moindre réconfort que d'être bercé d'amour dans des bras accueillants ?



"Mon amour mon tout petit, je scrute tes yeux plongés dans les miens. Rencontre d'âmes je te découvre et t'aime sans fin. Je cherche à graver en mes souvenirs ton doux visage, pourtant j'oublierai pour laisser place je l'espère à d'autres souvenirs, à ton visage grandi. Mon doux petit ... Je veut vivre chaque instant, t'avoir là tout contre moi, sentir ton odeur, entendre ta respiration au creux de mon cou.


Mon trésor, tu m'as été confié, mais à tout moment tu pourrais t'en aller ... Non pas que tu sois malade, non, tu es vivant, et comme tout être, de ce fait tu peut mourir à chaque instant. Pourquoi passer à côté de moments qui pourraient alors me manquer ?


Comme avec tes sœurs, comme avec ceux que j'aime, comme avec ma vie ... je sais que rien n'as plus d'importance qu'ici et maintenant. Alors comment pourrais-je nous priver de ces si beaux moments qui passeront inévitablement ..."