jeudi 21 juillet 2016

Minimalisme &Co : La chance de donner du sens !

La chance de donner du sens !
Je peux faire du cynisme ? Oui, je m'en fiche, je fais ce que je veux d'abord ...

Minimalisme, zéro déchets, bio, healthy (je ne sais même pas ce que ça veut dire) DIY ( ça non plus mdr mais apparemment ça désigne le fait maison !?) bref des soucis de riches quoi !
Ou comment les bobos rendent classe des trucs de pauvres ...



Non mais sérieusement ...
C'est la grand mode du minimalisme, zéro déchet, bio etc. Dans le principe c'est bien on est d'accord, ce n'est pas moi qui vais dire le contraire, j'ai grandi là-dedans, et pas parce que c'était la mode mais parce que mes parents y croyaient et que ça avait du sens pour moi donc j'ai continué avant que ça porte un nom. Mes parents avaient un potager et ils faisaient de la permaculture avant que ça s'appelle comme ça !


Mais quand même, on peut juste avoir conscience que c'est une espèce de luxe monumental que de se préoccuper de ce genre de choses ?

Se soucier d'avoir moins par éthique, quand les autres n'ont rien ...
Se soucier de manger sainement, quand les autres ne mangent pas ...
Se soucier de faire soit même quand les autres n'ont pas d'autres choix, n'ont même pas de toit ...
Se soucier de produire moins de déchets quand les autres vivent dedans !!!

Alors oui, oui c'est bien mettez-vous au green comme on dit mais SVP ayez conscience, mettez du sens. Ne faites pas les choses comme des bobos parce que ça fait bien, ou si vous le faite pour ça ce n'est pas grave, allez faites-le quand même ça fera du bien à la terre après tout mais rendez-vous compte de votre chance !

Le faire pour le montrer, par ostentation, c'est renvoyer à ceux qui n'ont rien, qu'ils n'ont rien ! Comme toutes ses images et ses statuts sur facebook, instagram et compagnie, montrant des menus végé, végan healthy etc, des assiettes bien pleines, certes de légumes mais bien pleines. Des photos d'intérieurs " épurés " minimalistes, punaise mais un intérieur propre, avec un toit, de quoi se couvrir ! Et il est faux de croire que les pauvres n'ont pas accès à internet, beaucoup y ont accès, même ponctuellement, parce qu'ils n'y a pas que ceux qui vivent à la rue, il y a ceux qui vivent à 20 dans un 2 pièces, ceux qui cohabitent avec les rats et les cafards.

Parce que sans aller jusqu'à la misère, quand on a 3 poivrons, 1 tomate, un bout de fromage et quelques autres bricoles pour finir le mois, qu'on sait qu'on ne pourra pas refaire de courses avant 3 semaine et qu'il faudra se débrouiller avec les pâtes et le riz au fond du placard ... là on ne se pose pas la question de cuisiner healty ! On ne se pose pas la question si c'est minimaliste puisqu'on va de toutes façons se contenter du minimum ... et encore punaise je reste polie mais même ça c'est encore un luxe parce que ça veut dire qu'on a un frigo, un toit donc une maison ...

Mais qu'elle chance ... en avons-nous conscience ?